La cybercriminalité, comment la freiner ?

Les pirates informatiques sont de plus en plus créatifs et développent quotidiennement de nouvelles techniques : fausses mises à jour, hameçonnage, faux support Microsoft, fenêtres pop-up d’avertissement…

Si certaines de ces techniques sont désormais connues de tous, de nouvelles méthodes voient le jour. Il devient difficile de discerner la fraude de la réalité, si bien que même les plus avertis peuvent tomber dans le piège. 

Comment détecter une potentielle attaque ?

Contrairement à un appartement ou constater un cambriolage est plutôt évident, ce n’est pas aussi flagrant pour vos outils informatiques. Cependant, plusieurs signaux peuvent vous alerter.  Si vous constatez une activité anormale, un ralentissement de votre système ou bien des e-mails suspects, vous avez potentiellement été victime de cybermalveillance.

Quelles sont les combines pour vous défendre ?

Pour empêcher les pirates de l’informatique de garder le contrôle sur votre machine, isolez vos appareils compromis des réseaux (wifi, Bluetooth, données cellulaires). Si possible, essayez d’identifier la nature de l’attaque : vols de mots de passe, piratage de votre boite mail, intrusion sur votre réseau informatique et autres. Les achats sur internet sont devenus des habitudes, cependant si vous êtes connectés à un réseau gratuit (la wifi du McDo 😉), n’effectuez aucun achat et ne rentrez pas vos informations bancaires, vos données pourraient être compromises.

Faites-vous aider !

Le Studio Informatique est habilité https://www.cybermalveillance.gouv.fr/ . Cette habilitation a été créée pour vous épauler et vous accompagner face à une attaque. Cliquez sur la rubrique « Victime d’un acte de cybermalveillance » : en répondant rapidement à quelques questions, un diagnostic de la potentielle attaque sera réalisé. Vous êtes alors mis en relation avec les professionnels disponibles et compétents pour vous aider comme nous 🧐

Dire stop : porter plainte !

Être la cible d’un pirate informatique, c’est être victime de cybercriminalité. Les pirates, aussi malveillants qu’ils soient, sont compétents et les stopper relève d’une réelle maitrise. En portant plainte, vous encouragez les services compétents, à entreprendre des mesures concrètes pour combattre ces attaques.